Edito

 

 

Le projet MedGeneration s'est achevé le 30 juin 2016, après 30 mois de mise en œuvre en Jordanie, au Liban et en Palestine, plus de 1280 personnes directement impliquées, 49 opérations organisées, une communauté de 300 talents de la diaspora identifiés et mobilisés, plus de 40 entrepreneurs coachés par 11 talents de la diaspora, etc.

Ce projet constitue à la fois un aboutissement et une première étape importante, qui a permis de déployer et de tester un large éventail d'actions pour mobiliser les talents de la diaspora : connexion aux acteurs du pays d'origine, missions d'affaires, formation de jeunes entrepreneurs dans le pays d'origine, missions de plaidoyer politique. MedGeneration a également aidé les acteurs des pays partenaires à s'organiser, pour aborder ces talents de manière coordonnée, avec des messages concertés en ligne avec la stratégie de développement des pays. MedGeneration confirme ainsi que les talents expatriés des pays sud méditerranéens disposent de vrais leviers et compétences : ils peuvent être des acteurs clés de l'accélération des économies méditerranéennes et constituent un potentiel précieux à mobiliser, comme relais d'opinion, d'affaires, apporteurs de savoir-faire ou même investisseurs.

Le projet a enfin permis de synthétiser dans un livre blanc le chemin qui restait à parcourir pour faciliter cette implication des diasporas. Les questions de mobilité, de portabilité des statuts et des droits, l'absence de fonds et de guichets dédiés pour traiter les projets portés par la diaspora sont encore des freins qui doivent nous préoccuper pour les années à venir.

ANIMA souhaite remercier l'ensemble des partenaires pour leur engagement dans ce projet, et tous ceux qui se sont intéressés à cette démarche pilote : l'Union pour la Méditerranée, l'Assemblée Parlementaire de Méditerranée, et la Banque Mondiale.

Téléchargez la brochure finale du projet