Actualités

© CEED
Sucess Story du marocain Amine Sebti
3/11/2015

Amine Sebti a fondé SanTéV en 2014, première chaîne marocaine dédiée à la santé. Elle atteint une audience mensuelle de 60 000 personnes et ambitionne d'atteindre 130 000 euros de chiffre d’affaire en 2016. Amine a bénéficié du soutien de CEED Maroc pour valoriser son entreprise. Grâce à son expérience passée aux Etats-Unis, où il obtient un Bachelor en génie électrique puis un MBA, Amine Sebti travaille plusieurs années comme ingénieur dans une grande entreprise de télécommunication. En 2009, il décide de rentrer au Maroc et de fonder une entreprise spécialisée en ICT  "Commentis".

 

En mars 2013, alors qu’il regarde la télévision dans la salle d’attente d’un médecin, le jeune ingénieur a l’idée de créer une chaîne thématique portant sur la santé et le bien être et destinée aux cabinets médicaux. De cette idée, nait en mars 2014 SanTéV, une chaîne dont la vocation est d’éduquer et de sensibiliser autour de la santé et de la remise en forme. "Le principe est simple : on installe des boîtiers diffusant des capsules de 4 minutes en boucle en français et darija dans les salles d’attentes des cabinets privés de dermatologie, gynécologie et pédiatrie" explique Amine.

 

Sa cible est la femme marocaine. Amine s’entoure alors de plusieurs personnalités et coachs du monde médical et paramédical pour produire ces capsules, mais aussi d’une équipe technique. Son business model est basé sur la vente de publicité à des laboratoires, assurances médicales et écoles, mais aussi à de grandes entreprises de biens de consommation.

 

En septembre 2014 et après 6 mois d’existence, Amine décide de se tourner vers CEED Maroc et de suivre le programme CEED Grow afin d’obtenir des conseils et de prendre les bonnes décisions les prochains mois. Il rencontre alors d’autres entrepreneurs qui le guident et son mentor, qui connait parfaitement le milieu de la publicité et des annonceurs et qui peut alors facilement l’orienter : "comme entrepreneur, tu passes automatiquement par des moments difficiles, ton mentor te permet aussi de trouver assez d’énergie pour repartir" confie Amine.

 

"Grâce à l’importance du réseau de CEED, j’ai pu obtenir des conseils du réseau global pour bien mener des négociations avec un business angel et optimiser la valorisation de ma société. Pour être entrepreneur, il faut avoir une bonne communauté mais aussi une bonne couverture médiatique". Après seulement une année d’existence, SanTéV compte à son actif un portefeuille de 100 médecins. L’équipe compte 5 personnes et ambitionne d'en recruter 2 autres en 2016.

 

[Lire+]